Accueil Paleopedia Accueil Arthropodes
Les scorpions de mer
(les Eurypterida)
source Palaeos.com



    Les scorpions de mer sont les plus grands arthropodes ayant existé. Ils font partie des Chelicerates (comprennant les araignées et les scorpions) Ils se sont developpés au cours de l'Ordovicien jusqu'au Permien. Ils furent très répandus dans les mers peu profondes avant l'apparition des poissons prédateurs. Certaines espèces pouvaient sortir hors de l'eau en respirant grâce à des poumons spéciaux (comme les crabes ou les limules).

Morphologie
Locomotion
Ecologie, mode de vie

Classification

Lien



Morphologie
Leurs corps était divisé en deux parties.
Le prosome portant la bouche, deux grands yeux bulbeux, situés sur le côté de la tête, donnant la vision périphérique supérieure; deux petits yeux des ocelles (organe sensitif) et six paires d'appendices. La bouche est situé entre les pattes Ces "pinces" font pensé aux actuels scorpion. Toutefois, la pince de scorpion est la deuxième paire d'annexes, tandis que la pince de pterygotida est la première. La dernière paire de pattes étaient en forme de spatule et servait sans doute à le propulser dans l’eau.. Chelicerates n'ont pas des antennes.  Un petit plat en U (l'endostoma) encadre la bouche ; et est normalement couvert par un plat beaucoup plus grand, le metastoma, qui est réellement une partie de l'abdomen
Le prosoma est composé de six segment fusionées. Le septième forme le metastoma; le huitième fomre l'ouverture génitales nommé également opercule.

L'opisthosome était composé de 12 tergites (segments).
On peut le divisé en deux sous partie: le pré-abdomen, large et aplati comprennant sept segments; et le post-abdomenplus étroit et cylindrique (à cinq segment). On peut également divisé en séparant les six premiers (le mesosome) contenaient les branchies et les organes génitaux; les six dernier forme le metasome. Le telson formait une palette servant à la nage en l'agitant de haut en bas.
Grâce à ses grands yeux, Ils devaient chassés à l'affût des petits poissons les attrapant avec leurs pinces épineuses (des chélicères)
Chaques segments abdominaux se compose de tergite dorsal et de sternite ventral. Les cinq premiers segments du pré-abdomen portait cinq paire de spiracle recouvert par des opercules.

La cuticule de ces arthropodes était formé de chitine d'épaisseur variable, généralement très mince. Les spécimens fossiles sont la plupart du temps de mue.
Quelques fossiles montrent une partie de l'intestin préservée, il finit dans une ouverture entre le tergite final et le telson. 
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/eurypt-morphology.gif
Tetragonophthalmus de Baltoeurypterus
www.palaeos.com



Locomotion
Nage

http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/Baltoeurypterus_swimming.gif
www.palaeos.com


Marche
Un certain nombre de formes ont eu de grandes jambes vaillantes, et étaient clairement capables de la locomotion terrestre (comme des crabes terrestres aujourd'hui)
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/Parastylonurus-walking.gif
www.palaeos.com
 


Ecologie, mode de vie
    Les Eurypterides ont habités les environnements marins, saumâtres, et d'eau douce. La plupart étaient benthique actif ( vivant prés des fond), bien que certains aient été nectonique, pouvant nager activement. Certains ont pu passer quelques temps sur la terre. La plupart des eurypterida étaient probablement prédateurs d'autres eurypterides ou des poissons.

    Des petits scorpions de mer sont apparu à l'Ordovicien. A la fin de l’Ordovicien, le climat devint extrêmement froid ce qui provoqua la disparition de près de 50% des espèces animales.Durant le Silurien, le climat se réchauffa peu à peu et le niveau des mers s’éleva. Ces changements permirent à certaines espèces de se développer dont les scorpions de mer. C'est à cette période géologique que les scorpions ont atteint leurs plus grandes tailles.
Au cours du Dévonien, l’apparition des placodermes (groupe de poissons aux puissantes mâchoires) les détronna du sommet de la chaine alimentaire. Les euryptérides disparurent à la fin du Permien il y a environ 245 millions d’années. J.John Sepkoski Jr, de l’université de Chicago, a pu calculer que 54% des familles moururent durant les cinq derniers millions d’années du Permien.

haut de la page

Classification

    Il y a plus de 300 espèces des scorpions de mer connus. Ceux-ci ont été classifiés dans plus de 60 genres et environ 20 familles. La plupart des groupes principaux peuvent être identifiés par la structure des jambes et des chelicerae, mais beaucoup de genres et espèces peuvent seulement être identifiés par des structures du côté ventral (de ventre) de l'animal. Pour les fossiles dans lesquels seulement le côté (arrière) dorsal est évident, ceci signifie que nous ne pouvons pas toujours les identifier aux espèces. Le fossile à la droite est une exception remarquable ; deux fossiles d'Eurypterus ont été fossilisés montrant côte à côte l'aspect dorsal et ventral.

La révision complète la plus récente de la classification d'eurypteride a été faite par V.P. Tollerton, Jr., en 1989. Il a identifié une dizaine de super-familles basés sur la morphologie des jambes — si elles étaient épineuses, toute identique, et si la sixième paire d'annexes ont été modifiées comme palettes. Il a identifié deux sous-ordres, le Pterygotina avec des pinces considérablement agrandi semblable des chelicerae et des jambes simples, et l'Eurypterina dans lequel les chelicerae sont petits et les jambes avant sont habituellement épineuses.

Malheureusement, il n'y a aucune étude cladistique éditée sur l'Eurypterida, et seulement une thèse non publiée essayant de produire une phylogénie de tous les taxa. Elle reste donc incertaine.

    Les Eurypterides sont des arthropodes à chélicères, et jusque récemment ont été mis dans la classe Merostomata avec le Xiphosura (crabes en fer à cheval). On pense maintenant que l'Eurypterida est le groupe de soeur aux arachnides, faisant aux scorpions de mer des parents plus étroits des scorpions et des araignées qu'aux crabes en fer à cheval.

    Jason Dunlop de l'université de Manchester a rapporté l'existence de structures spécialisés pour la respiration sur quelques fossiles. De telles structures de poumons sont aujourd'hui seulement connues chez les arachnides.




Sous ordre des EURYPTERIDA

        Super famille des GLYPTOSCORPIOIDEA
                Famille des Glyptoscorpiidae
                                                 
                Famille des Belinuropsidae
        Super famille des STYLONUROIDEA
                Famille des Stylonuridae
                Famille des Dolichoteridae
                Famille des Rhenopteridae
        Super famille des MYCOPTEROPOIDEA

                Famille des Mycteropidae Størmer, 1951 
                Famille des Woodwardopteridae
        Super famille des EURYPTEROIDEA
                Famille des Eurypteridae
                Famille des Adelophthalmidae
        Super famille des SLIMONIOIDAE
                Famille des Slimoniidae
        Super famille des PTERYGOTOIDEA

                Famille des Jaekelopteridae
                Famille des Pterygotidae Clarke et Ruedemann, 1912
        Super famille des HUGHMILLERIOIDEA
                Famille des Hughmilleriidae Kjellesvig Waering, 1951
                Famille des Carcinosomatidae Størmer 1934
                Famille des Adelophthalmidae
        Super famille des MIXOPTEROIDEA
                Famille des Mixopteridae
                Famille des Lanarkopteridae
        Super famille des MEGALOGRAPTOIDEA
                Famille des Megalograptidae
       
Sous ordre des Pterygotina



EURYPTERIDA

Taxonomie des Eurypterida d'après Kazlev, 2000

   o †EURYPTERIDA Burmeister, 1943 (meriskorpionit; sea scorpions; scorpion de mer)
|?- †Glyptoscorpius perornatus Peach, 1882
|?- †Belinuropsis wigodensis Matthew, 1909
|--o †STYLONUROIDEA Diener, 1924 [Stylonauraceae Diener, 1924]
| |--o †Stylonuridae Diener, 1924
| | |--o †Stylonurus Page, 1856
| | | |-- †S. powriei Page, 1856
| | | |-- †S. dolichopteroides Størmer,
| | | |-- †S. logani Woodward,
| | | `-- †S. macrophthalmus Laurie
| | |--o †Drepanopterus Laurie, 1892
| | | |-- †D. pentlandicus Laurie, 1892
| | | `-- †D. longicaudatus Clarke & Ruedemann
| | |--o †Brachyopterus Størmer, 1951
| | | |-- †B. stubblefieldi Størmer, 1951
| | | `-- †B. pentagonalis ( Størmer)
| | |--o †Ctenopterus Clark & Ruedemann, 1912
| | | |-- †C. cestrotus (Clarke, 1907) [Eurypterus cestrotus Clarke, 1907; = ?Dolichocephala Claypole, 1883 (non MacQuart, 1823)]
| | | `-- †C.? lacoana (Claypole)
| | |-- †Tarsopterella scoticus (Woodward, 1864) Størmer, 1951 [pro Tarsopterus Clarke & Ruedemann, 1912 (non Reinhardt & Luetken, 1862); Stylonurus scoticus Woodward, 1864]
| | |--o †Kokomopterus
| | | `-- †K. longicaudatus (Clarke & Ruedemann, 1912)
| | |-- †Melbournopterus crossotus Caster & Kjellesvig-Waering, 1953
| | `--o †Campulocephalus Eichw., 1860
| | |-- †C. oculatus (Kutorga, 1852) [Limulus oculatus Kutorga, 1852; Eidothea Scouler, 1831 (non Risso, 1826; nec Chambers, 1873]
| | `-- †C. scouleri (Hibbert)
| |--o †Dolichoteridae Kjellesvig-Waering & Størmer, 1952
| | |-- †Dolichopterus macrocheirus Hall, 1859 [Eurypterus (Dolichopterus) macrocheirus Hall, 1859]
| | `-- †Strobilopterus princetoni Ruedemann, 1935
| |--o †Rhenopteridae Størmer, 1951
| | `-- †Rhenopterus diensti Størmer, 1936
| `--o †Mycteropidae Størmer, 1951
| `--o †Mycterops Cope, 1886 [Glaucodes Pruvost, 1923]
| |-- †M. scabrosus (Woodward, H.,)
| `-- †M. mathieui (Pruvost, 1923) [Glaucodes mathieui Pruvost, 1923]
`--o †EURYPTEROIDEA Burmeister, 1943 [Eurypteraceae Burmeister, 1943]
|--o †Eurypteridae Burmeister, 1943
| |--o †Eurypterus De Kay, 1825 [non Mabille, 1877; nec Sharpe, 1896]
| | |-- †E. remipes
| | `-- †E. fischeri Eichw.
| |-- †Onychopterella kokomoensis (Miller & Gurley, 1896) Størmer, 1951 [pro Onychopterus Clarke & Ruedemann, 1912 (non Reichenbach, 1850); Eurypterus kokomoensis Miller & Gurley, 1896]
| `-- †Tylopterella boyli (Whiteaves, 1884) Størmer, 1951 [pro Tylopterus Clarke & Ruedemann, 1912 (non Capiomont, 1868; nec Leconte, 1876); Eurypterus boyli Whiteaves, 1884]
`--+--o Adelophthalmidae
| `-- Adelophthalmus imhofi Jordan & Meyer, 1856 [=? Lepidoderma imhofi (Jordan & Meyer, 1856) Reuss, 1855]
`--+--+--o Slimonioidae
| | `-- †Slimonia acuminatus (Salter, 1856) Page, 1856 [Himantopterus acuminata Salter, 1856]
| `--o †Pterygotidae Clarke & Ruedemann, 1912
| `--o †Pterygotus Agassiz, 1839
| |--o †(Pterygotus) Agassiz, 1839 [= Curviramus Ruedemann, 1935]
| | |-- †P. (P.) rhenaniae Jaekel
| | `-- †P. (P.) anglicus Agassiz
| |--o †(Acutiramus) Ruedemann, 1935
| | |-- †P. (A.) buffaloensis Pohlman, 1881
| | `-- †P. (A.) bohemicus (Barrande)
| `--o †(Erettopterus) Salter, 1859 [pro Himantopterus Salter, 1856 (non Westmail, 1836)]
| |-- †P. (P.) bilobus (Salter, 1856?)
| `-- †P. (P.) osiliensis Schmidt
`--+-- †HUGHMILLERIOIDEA Kjellesvig-Waering, 1951
`--+--o †Mixopteridae Caster & Kjellesvig-Waering, 1955)
| `--o †Mixopterus Ruedemann, 1921
| |-- †M. multispinosus (Clarke & Ruedemann, 1912) [Stylonurus (Ctenopterus) multispinosus Clarke & Ruedemann, 1912]
| `-- †M. kiaeri Størmer,
`--o †Megalograptidae Caster & Kjellesvig-Waering, 1955
|-- †Echinognathus clevelandi ( Walcott, 1882) Walcott, 1882 [Eurypterus clevelandi Walcott, 1882]
`--o †Megalograptus Miller, 1874
|-- †M. welchi Miller, 1874
`-- †M. ohioensis Caster & Kjellesvig-Waering,


Super famille des GLYPTOSCORPIOIDEA

Famille des Glyptoscorpiidae

Glyptoscorpius
Glyptoscorpius perornatus Peach, 1882

Famille des Belinuropsidae

Belinuropsis
Belinuropsis wigodensis Matthew, 1909


Super famille des STYLONUROIDEA

Famille des Stylonuridae
Stylonurus
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/stylonurus-t.gif
www.palaeos.com
S. excelsior
Silurien supérieur d'Amérique du Nord
S. powriei
S. dolichopteroides
S. logani
S. macrophthalmus
S. scoticus
S.? multispinosus

Drepanopterus
D. pentlandicus
D. longicaudatus

Brachyopterus
B. stubblefieldi
B. pentagonalis

Ctenopterus
C. cestrotus
Tarsopterella
T. scoticus

Melbournopterus
M. crossotus

Campulocephalus
C. oculatus
C. scouleri



Famille des
Dolichoteridae
Dolichopterus
D. macrocheirus
Silurien supérieur.  25-30cm
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/Dolichopterus.gif
www.palaeos.com

Strobilopterus
S. princetoni



[
Dolichocephala

Claypole
    C.? lacoana
Drepanopteridae
Parastylonuridae
Laurieipteridae
Kokomopteroidea
    Kokomopteridae
    Hardieopteridae
Brachyopterelloidea
    Brachyopterellidae

]


Famille des Rhenopteridae

Rhenopterus diensti
Størmer, 1936

Super famille des MYCOPTEROPOIDEA

Famille des Mycteropidae Størmer, 1951 

Du Serpukhovien (Carbonifère inf.) au Moscovien (Carbonifère sup.) d'Euramérique. Eaux douces et amphibie.
Prosoma subtrapezoide, formes assez grandes; surfaces externe décorée; longues pattes fines; deuxième tergites fortement développés

Mycterops
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/mycterops-t.gif
www.palaeos.com

M. scabrosus
70cm de long, Carbonifère inférieur d'Ecosse
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/Mycterops.gif
www.palaeos.com
M. mathieui

Famille des Woodwardopteridae
Woodwardopterus


Super famille des EURYPTEROIDEA

Famille des
Eurypteridae
Du Llandeilien (Ordovicien inférieur) au Frasnien (Dévonien supérieur). Euramerique et asie, dans les eaux douces ou marines.
Eurypteride typique. Le corps est assez allongé. Yeux composés en forme de rein placés sur le milieu de la tête, regardant vers le haut. Deux ocelles entre les yeux.

Eurypterus
E. clevelandi
E. cestrotus
E. remipes
E. fischeri
E. kokomoensis
E. boyli
E. ? abbreviatus
Eurypterus lacustris Harlan
Silurien supérieur d'Ontario, Canada
http://eurypterids.net/062604-1BEurypterusLacustris.JPG
eurypterids.net
E.? overathi
E. pittsfordensis
New York, Silurien supérieur; Telson très long
http://eurypterids.net/EurPittsDrawing2.jpg
eurypterids.net

Eurypterus remipes
20cm de long. Ludlow(Silurien supérieur) de New York
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/Eurypterus.gif
www.palaeos.com
www.eurypterids.net
http://www.eurypterids.net/EremipesEllCkBreccCan.JPG


Baltoeurypterus
tetragonophthalmus (= fischeri d'Eurypterus),

Onychopterella

Onychopterella kokomoensis
(Miller & Gurley, 1896)


Tylopterella
Tylopterella boyli (Whiteaves, 1884)


Famille des
Adelophthalmidae
Du Landovery (Silurien inférieur) au Artinskien (Permien inférieur).Euramérique et asie. Eaux douces et marines et amphibie. La plupart du temps petit formes, semblables à Eurypterus mais épineuses; le corps allongé équipé de pointes. Post-abdomen est étroit et le telson très long (styliforme). Les yeux composés sont placé légèrement vers le centre de la tête. Les pattes locomotrice sont la plupart du temps dépourvues d'épines.

Lepidoderma manesfieldi
Fin carbonifère. 12cm de long
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/Lepidoderma.gif
www.palaeos.com

Lepidoderma
  mazonense
Fin carbonifère
http://www.museum.state.il.us/exhibits/mazon_creek/images/lepidoderma.gif
www.museum.state.il.us
(pièce de 19mm)

Adelophthalmus
sellardsi
Annexe génitale du mâle est longue, du type "B",
dèbut permien



Super famille des SLIMONIOIDAE

Famille des Slimoniidae
60 cm à 1 mètre de long.
Grandes formes avec la surface externe douce, prosoma quadratique avec de petits yeux composés sur le côté de la tête ; post-abdomen la moitié avant étroite et le telson fortement augmenté et aplati ; pattes locomotrices avec des denticles mais dépourvu d'épines ; Le metastoma est étroitement cordate (en forme de coeur) dans le contour ; l'annexe génitale est longue et étroite dans les deux sexes.
notes : Précédemment inclus sous la famille Hughmilleriidae, ces le manque primitif de Pterygotines la pince cheliceratic de distinction mais à d'autres égards étaient semblable au Pterygotines typique. Les yeux, bien que plus petit que ceux de Pterygotus, sont grands par rapport aux autres Eurypterida, indiquant un prédateur actif qui a chassé à vue. À la différence des représentants plus avançés du groupe, le Slimoniidae a habité l'eau douce et saumâtre

Slimonia
Slimonia acuminata Salter 1856
Silurien inférieur et moyen. 1m de long. Ecosse
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/Pterygotina1.gif
www.palaeos.com

Himantopterus
Himantopterus acuminata



Super famille des PTERYGOTOIDEA

Famille des Jaekelopteridae
Marin ressemblant aux Pteygotidae avec leurs grandes chélicères
Jackelopterus


Famille des Pterygotidae Clarke et Ruedemann, 1912
Petites formes à très grandes. Distinguées par les chelicere très grands et longs en forme de "pince" équipée de dents fortes. L'exosquelette ornementé, large telson aplati, qui a pu avoir rempli une fonction stabilisante quand l'animal a nagé.  L'epistoma est présent ; les pattes locomotrices sont généralement petites, minces, et sans épines.  Le metastoma est suboval à en forme de coeur dans le contour ; l'annexe génitale est courte et poire formée dans le type forme de "B", et légèrement courte, étroite et émoussée dans le type forme de "A".
Les Pterygotidae étaient également peu commun parmi les Eurypterida, bien que préférant les environnements marins marginaux (deltaïques), ils ont occupés les environnements marins, où ils ont clairement servi le rôle du prédateur supérieur; toutefois les écosystèmes d'eau douce n'étaient pas habités par les Pterygotidae. Leurs pattes locomotrices semblent trop petites pour qu'ils aient pu s'aventurer sur terre.

Pterygotus
Pterygotus anglicus Agassiz
Pterygotus (Acutiramus) buffaloenisis Pohlman
Silurien supérieur. 2m de long. New York
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/P_buffaloensis.gif
www.palaeos.com

Pterygotus (Pterygotus) rhenaniae Jaekel
Dévonien inférieur. Allemagne. 1,8m de long
Pterygotus rhenanius était l'un des plus grand atteignant 2,3mètres de longueur. Il vivait dans les eaux peu profondes d'Europe et d'Amérique du Nord au cours du Silurien.
P. (A.) bohemicus
P. (P.) osiliensis
P. (P.) bilobus

Acutiramus
Erettopterus
Himantopterus


Willwerathia (incertae sedis)
Tylopterella (incertae sedis)
Tarsopterella (incertae sedis)
Pittsfordipterus (incertae sedis)
Dorfopterus (incertae sedis)
Melbournopterus (incertae sedis)
Hallipterus (incertae sedis)
Megarachne (incertae sedis)
Palmichnium (incertae sedis)
Waeringoopterus (incertae sedis)


haut de la page
Super famille des HUGHMILLERIOIDEA

D'après Kazlev, 2000, and Stott, Tetlie, Braddy, Nowlan, Glasser & Devereux, 2005

   o †HUGHMILLERIOIDEA Kjellesvig-Waering, 1951
|-- †Orcanopterus manitoulinensis Stott, Tetlie, Braddy, Nowlan, Glasser & Devereux, 2005
|--o †Hughmilleriidae Kjellesvig-Waering, 1951
| |?- †Hastimima whitei () White, 1908
| |--o †Hughmilleria Sarle, 1902
| | |-- †H. socialis Sarle, 1902
| | |-- †H. norvegica (Kiaer,)
| | |-- †H. banksii (Salter, 1856)
| | `-- †H. bellistriata Kjellesvig-Waering,
| |-- †Salteropterus abbreviatus (Salter, 1859) Kjellesvig-Waering, 1951 [Eurypterus abbreviatus Salter, 1859]
| |-- †Grossopterus overathi (Gross, 1933) Størmer, 1934 [Eurypterus? overathi Gross, 1933]
| |--o †Lepidoderma Reuss, 1855 [non Waterhouse, 1875, nec Zlinka, 1889] [=? Adelophthalmus Jordan & Meyer, 1856; Anthraconectes Meek-W., 1868]
| | |-- †L. imhofi (Jordan & Meyer, 1856) [=? Adelophthalmus imhofi Jordan & Meyer, 1856]
| | |-- †L. mansfieldi (Hall, C. E.,)
| | `-- †L. mazonense (Meek-W.)
| |-- †Parahughmilleria hefteri Störmer, 1974
`--o †Carcinosomatidae Størmer, 1934 [Carcinosomidae Størmer, 1934]
`--o †Carcinosoma Claypole, 1890 [pro Eurysoma Claypole, 1890 (non Koch, 1839; nec Dujardin, 1845)]
|-- †C. newlini (Claypole, 1890) [Eurysoma newlini Claypole, 1890] [= Eusarcus Grote & Pitt, 1875 (non Perty, 1833)]
|-- †C. vaningeni Clark & Ruedemann
|-- †C. scorpionis (Grote & Pitt)
`-- †C. libertyi Copeland & Bolton, 1960

Famille des Hughmilleriidae Kjellesvig Waering, 1951
De l'Arénigien (Ordovicien inférieur) au Frasnien (Dévonien supérieur) du d'Europe, d'Amérique du Nord et du Groenland. Marin et marge.
Hastimima
Hastimima whitei


Hughmilleria

Hughmilleria est une petite forme qui ne diffère pas du plan d'organisation standard des Eurypteride. Le prosoma est arrondi, avec les yeux composés marginaux. Les chelicères sont moyens, avec la petite pince pour saisir la nourriture, comme des versions miniatures des grandes griffes de Pterygotus. Le corps est également semblable à Pterygotus, bien qu'assez court ressemblant à celui d'Eurypterus. Le metastoma ové ; l'annexe génitale est courte et large de type "B", long et étroit chez le mâle.

Hughmilleria socialis Sarle 1902-1903
New York (Pittsford). Silurien
http://www.eurypterid.net/HugHugWeb.gif
www.eurypterid.net
Hughmilleria norvegica Kiaer
10cm de long.  Du Pridoli (Silurien supérieur) au Lokhovien inférieur (Dévonien inférieur) de Norvège
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/Hughmilleria.gif
www.palaeos.com

Hughmilleria bellistriata

Salteropterus
Salteropterus abbreviatus
(Salter, 1859)

Grossopterus
Grossopterus overathi
(Gross, 1933)

Lepidoderma
Reuss, 1855

L. imhofi
(Jordan & Meyer, 1856)
L. mansfieldi
(Hall, C. E.,)
L. mazonense
(Meek-W.)


Famille des
Carcinosomatidae
Størmer 1934
Du Arenigien (ordovicien inférieur) au Emsien (Dévonien inférieur)-Frasnien?. Euramérique. Marin.
Prosoma est subtriangulaire. petits yeux composés sur le côté de la tête. La pièce antérieure de l'abdomen est élargie pour former un mesosoma distinct, tandis que postabdomen est étroit et cylindrique avec un telson incurvé. Les cheliceres sont petits, les pattes locomotrices ont de longues épines, avec la deuxième paire plus longue. Le metastoma est subtriangulaire.

Carcinosoma (à l'origine Eusarcus)
grand pré-abdomen discoïde et un post-abdomen demarqué, telson apparemment modifié en épine venimeuse
Carcinosoma grandis
60-90cm de long. Silurien de New York.
C. newlini (Claypole, 1890)
C. vaningeni Clark & Ruedemann
C. scorpionis (Grote & Pitt)
Ludlow (Silurien supérieur) de New York
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/Carcinosoma.gif
www.palaeos.com
C. libertyi Copeland & Bolton, 196

Eocarcinosoma ruedemanni
Ordovicien moyen de New York


Famille des Adelophthalmidae

Adelophthalmus
Adelophthalmus
imhofi

Lepidoderma
L. imhofi



 

Super famille des MIXOPTEROIDEA
Souvent très épineux et probablement amphibie

Famille des Mixopteridae
Du Wenlock (silurien inférieur) au Pridoli (Silurien sup.) d'Euramérique.

Mixopterus

http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/mixopt-s.gif

M. multispinosus (Clarke & Ruedemann, 1912)
M. kiaeri
Størmer
75cm de long. Pridoli-Lokhovien inférieur de Norvège.
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/Mixopterus.gif
www.palaeos.com

  
Famille des Lanarkopteridae



Super famille des MEGALOGRAPTOIDEA

Famille des Megalograptidae
Du caradocien au Hirnantien (Ordovicien supérieur).Laurentie. Marin Grand prédateurs épineux spectaculaire. Les yeux composés sont en avant; une prolongation à l'avant du prosoma portait des grandes épines; petits chelicères; pattes locomotrice courtes, la deuxième paire est énormément développée avec de longue épine. Pre-abdomen étroit avec les sillons axiaux ; post-abdomen modérément l'étroit ; telson lancéolé.

Megalograptus Miller, 1874
Hirnantien de l'Ohio
M. welchi Miller, 1874
M. ohioensis
Caster & Kjellesvig-Waering,
1m de long. De l'Hirnantien (Ashgillien) (Ordovicien supérieur)
http://www.palaeos.com/Invertebrates/Arthropods/Eurypterida/Megalograptus.gif
www.palaeos.com

Echinognathus
Caradocien de New York
Grandes formes avec des appendices armés d'épines incurvées.
Echinognathus clevelandi
( Walcott, 1882)





Sous ordre des Pterygotina
Eurypterida équipées de grands chelicères ou "pince" très développés.


Miguasha



LIENS (en anglais)

source palaeos.com, Eurypterida

www.eurypterid.net


haut de la page